vendredi 8 avril 2016

2016 #15

Là tout de suite maintenant je suis en voiture. Et je m'ennuie un peu.
J'évite de regarder la route pour ne pas avoir peur de mourir (mon mec conduit comme un taré, mais bien sur comme tous bons conducteurs qui se respectent, ce sont les autres qui sont dangereux, pas lui!)
Bref.
J'ai l'avantage en voiture de pouvoir lire, tricoter, regarder des vidéos ou les réseaux sociaux sans être malade et c'est vraiment un chance. Le temps passe plus vite.
Ce que j'aime par dessus tout, c'est prendre 1000 photos du coucher de soleil. C'est tellement beau cette lumière qui change chaque kilomètre parcouru.

Ce que j'aime aussi c'est arriver à avoir quelque chose de précis sur ma photo alors que tout bouge... comme une éolienne ou le top du top : un oiseau qui vole ! (Ou plusieurs en même temps, encore plus kiffant!)

Du coup là j'ai pu m'entraîner même si ma bagnole est sale après les pluies toutes pourries qu'on a eu cette semaine... et que je n'ai pas eu d'oiseau...

La mise au point est à peu près correcte!
Pas très original comme billet.
Mais je voulais partager un de mes petits bonheurs. Bon WE.
Merci à mes fidèles lecteurs, je vous aime.

vendredi 1 avril 2016

2016 #14

Jeudi soir j'ai assisté à une intervention magique.
Je n'avais pas compris que je vivrai ce moment, la surprise en a été d'autant plus grande.
C'était l'AG annuelle de la Fédération du Bâtiment de l'Isère. J'avais lu sur le programme qu'un orchestre serait de la partie.
Je ne savais pas que ce ne serait pas uniquement de ma musique mais bien plus.
Le chef d'orchestre Philippe Fournier, créateur de l'orchestre Symphonique Confluences a fait une intervention sur le thème de "la diversité des talents pour créer en harmonie"
Et son discours a tellement raisonné en moi.
Il a parlé de la musique, du fait que nous sommes tous fait de musique.
Il a fait le parallèle entre un chef d'orchestre et un chef d'entreprise. Il a expliqué que le meneur n'est pas forcément celui qui a les compétences techniques, mais celui qui emmène toute une équipe dans un projet commun. Celui qui dirige n'est pas au dessus de ses collaborateurs, mais devant. Il a parlé d'énergie que l'on insuffle aux gens autour de nous.
Il a démontré avec la batterie, la basse et le piano, qu'en partant de 3 instruments complètement différents mais avec des bases communes,  on pouvait créer une réelle harmonie.
Il a fait la preuve qu'un  novice pouvait jouer d'un instrument avec l'aide de quelqu'un d'expérimenté, et c'était un très joli moment.
Et enfin l'orchestre a joué avec une soliste. C'était tellement beau que j'en ai pleuré. Ils ont joué "je ne veux pas travailler" de Pink Martini. J'aurai voulu que ça continue encore et encore.
Et ensuite on a pris l'apero ! Et ça aussi c'était plutôt pas mal!

La mois d'avril est déjà là... alors voilà une rétrospective de mars. Belle semaine à tous et merci de me lire 😊.

mardi 29 mars 2016

2016 #13

La semaine dernière déjà je voulais vous parler de Flow.
Flow c'est quoi?
C'est ce que j'appellerai un positive magazine.
Rien que de l'avoir dans les mains me mets en joie.
Je le feuillete et le re-re-feuillete encore et encore.
Flow ça parle de quoi?
Dans ce magazine on parle avant tout de positive attitude, de petits plaisirs et grands bonheurs, de beaux moments, de créativité,  de jolies chose...
Bref c'est un magazine qui me parle.
Dans le dernier numéro,  celui avec une byciclette en couverture, il y a un article sur le regard débutant. Ça parle du plaisir de regarder les choses comme si c'était la première fois, avec l'innocence d'un enfant...
Cet article m'a beaucoup plu. Je me suis retrouvé complètement dedans, moi qui m'extasie facilement devant la beauté du monde (même si on vit des temps tourmentés...)
Flow c'est ma petite bulle d'oxygène.
Je peux regarder ses pages encore et encore.
Sentir sous mes doigts le papier qui change suivant la partie du magazine où l'on se trouve.
Grâce à Flow je me suis mise à la typo dessinée. J'ai découvert des tricoteurs  nordiques. Je me régale de découvertes créatives.  Je me réjouis de petites phrases et de jolis dessins...
Tout ça pour dire que je l'aime d'amour.
Achetez le les yeux fermés. Vous m'en direz des nouvelles !

jeudi 24 mars 2016

2016 #12

Mardi matin en me promenant sur Facebook,  j'apprends que de nouveaux attentats ont eu lieu à Bruxelles.
Encore.
Apres le 07 janvier et le 13 novembre, maintenant le 22 mars. Sans compter les attentats perpétrés dans des pays plus lointains.
Je me suis dit : "ça ne s'arrêtera donc jamais?..."
Toujours les mêmes questions.
Enfin une surtout : p o u r q u o i ?
J'ai beau retourner tout ça dans ma tête, je ne trouve aucune réponse raisonnable.
Alors on continue à vivre hébété.
On se demande quand aura lieu le prochain.
On se demande à quoi servira tout ce sang.
On se demande quand ils s'arrêteront.
On se demande ce qu'ils veulent à la fin?
J'ai entendu 2 témoignages et j'aimerais savoir si ces personnes ont finalement retrouvé leurs proches...
Le premier je l'ai entendu à la radio. Deux amies étaient dans le métro en attendant la rame. La première s'aperçoit qu'elle a oublié ses clés. Elle dit à la seconde : vas y, je te rejoins par le prochain  métro. Elle est sortie de la station et entendu l'explosion... au moment de son interview, elle n'avait pas de nouvelles de son amie...
Le second je l'ai vu à la télé. Une maman américaine expliquait qu'elle allait prendre l'avion avec sa fille et son gendre. Ces derniers avaient passé le contrôle pour entrer en salle d'embarquement. Elle était derrière eux. La bombe a explosé. Dans la panique, elle les a perdu. Au moment de l'interview, elle n'avait aussi aucune nouvelle. Elle pleurait.
Je sais que c'est idiot. Mais j'aimerais me dire qu'elles ont toutes les 2 retrouvé leurs proches....

Le jour se lève encore.

lundi 14 mars 2016

2016 #11

La semaine dernière a été un peu triste.
Nous avons dit au revoir à notre minette qui nous accompagnait depuis 11 ans.
J'ai un peu de mal à passer à autre chose.
Je suis en boucle, je regarde les photos.
Je l'imagine à chaque moment où elle était présente dans nos vies.
Je ne pensais pas que ça me toucherait autant...
Avec le temps, peut être qu'elle nous manquera moins.

dimanche 6 mars 2016

2016 #10

Semaine 10!
Autant dire que je suis contente d'être encore là !
J'aime bien me dire que je vais arriver au bout des objectifs que je me suis lancés  (n'est ce pas Mlle V. ?)
De retour d'un joli WE régressif chez Mickey, j'ai commencé la lecture de "La magie du rangement" de Marie Kondo.
J'ai déjà lu presque la moitié de ce livre que m'a prêté coupine S.
J'aime assez son approche assez radicale qui ne consiste pas dans un premier temps à jeter des objets dont on ne veut plus ou dont on ne se sert plus, mais plutôt à se demander quels objets nous procurent de la joie, ceux que l'on souhaite voir dans son intérieur chaque et à se débarrasser du reste.
Ce qui me gêne un peu par contre, c'est qu'elle parle uniquement de jeter.
A aucun moment elle n'évoque la vente ou le don...
Je pense que je vais le lire en entier pour faire une idée globale de la méthode.
Elle dit que n'importe qui -donc quelqu'un comme moi- peut arriver à mettre en place sa méthode et ne pas replonger dans le bazar d'avant.
To be continued donc!
En attendant je continues le TBC avec la #teamcousinedechoc.
J'ai 3 ateliers de scrap en cours et des projets couture plein la tête.
Je me suis aussi inscrite au groupe démo de la country.
Pas de quoi s'ennuyer dans les semaines à venir!

mardi 1 mars 2016

2016 #09

J'ai zappé hier.
Et on se retrouve aujourd'hui mardi.
Aujourd'hui j'ai 36 ans.
Et toujours toutes mes dents.
Ce qui est plutôt un point positif.
Quoi d'autres?
J'ai un petit garçon formidable.
J'habite dans une jolie maison.
J'ai un travail plutôt gratifiant.
J'ai des amies formidables.
Je suis en bonne santé.
Ça aussi c'est plutôt pas mal.
J'ai la chance de pouvoir faire ce qui me plaît.
Je me suis prise en main pour me sentir mieux dans mon corps.
Voilà.
Chaque jour je me réjouis d'avoir cette chance.
Je suis même fière de moi.
Je m'émerveille de petites choses simples.
Je vis chaque instant.
Parfois ça me suffit.
De plus en plus souvent ça ne me suffit plus.

Aller je vais pas me plomber ma propre journée hein?
Je me souhaite un très bon anniversaire parce qu'on a pas 36 ans tous les jours.
Je me souhaite de profiter des bons moments parce que la vie est belle.
Je me souhaite d'être heureuse parce que je le mérite.
Je me souhaite de toujours voir le verre à moitié plein parce que c'est tout moi!

Happy 1er mars.

lundi 22 février 2016

2016 #08

Lundi soir .
Le temps passe vite dite donc.
Comme je suis à la ramasse, je vais juste partager quelques photos qui résument les derniers jours.
Bonne semaine

lundi 15 février 2016

2016 #07

Dans pas longtemps, j'aurai 36 ans.
Je me suis demandée ce qu'était la vie de ma maman quand elle avait mon âge, en 1990.
Elle avait déjà 4 enfants.
Elle portait des bottes marrons.
Elle faisait des régimes avec des sachets.
Le we on allait à la montagne et elle faisait du pot au feu
C'est bizarre de se dire qu'elle a eu mon âge.
Qu'elle s'est posée peut être les mêmes questions que moi.
Je n'arrive pas tellement à me souvenir en fait.
La mémoire ne garde pas toujours ce qu'on voudrait.
On connaît des choses inutiles - des tas - et des petites choses qu'on ne voudrait jamais oublier s'envolent, s'estompent...
Ça sert à ça aussi le scrap.
A garder en mémoire les petites choses.
Je crois que le we prochain chez mes parents  je vais regarder les albums photo.
Pour retrouver des souvenirs.
Mon papy et les coupes de cheveux improbables des années 80...

Aujourd'hui je suis allée voir la nutritionniste.
Rien de nouveau sous le soleil, mais un soutien important pour moi!
Et un nouveau challenge sportif. #teamcousinedechoc
To be continued :-)

Et une petite photo de ce we pour terminer.
Une escapade à l'alpe d'huez pas prévue.
C'était bien.

Belle semaine.

lundi 8 février 2016

2016 #06

Purée j'ai failli être à la bourre !
Mais je peux pas, je viens de découvrir ma 3 ème lectrice masquée. Mlle E. Cousine de son état.
3 lectrices, je commence à avoir grave la pression...
Vous savez quoi? J'ai tenu mon engagement : j'ai pris rendez - vous avec une nutritionniste. Lundi 15/02 à 12h30.
En parallèle on s'est lancé un défi et un encouragement mutuel avec Mlle E.
To be continued (Ce teaser de malade)!

Sans transition, la semaine dernière j'ai eu le plaisir de découvrir la cité médiévale de Perouges dans l'ain.
Nous avons eu la chance d'être guidés par un ancien du village. Il connaissait toutes les anecdotes sur chaque maison. C'était passionnant.
Je me suis imaginé cet endroit des centaines d'années auparavant. Avec des animaux dans les rues. Les femmes avec leurs jupons pas pratiques. Le boulanger qui vendait son pain  par la fenêtre.
J'ai adoré faire des jolies photos.
C'était vraiment un très bon après midi.
J'ai vécu chaque moment. J'ai kiffé quoi !
Je crois que je suis faite pour ça.
Découvrir des nouveaux endroits.
Les prendre en photo et les partager.

dimanche 31 janvier 2016

2016 #05



J'en ai déjà parlé avant. Ici.
Bon, soyons clair, mon problème d'addiction au sucre ne s'est arrangé.
Je mange toujours autant de gâteau et de cochonnerie.
Par contre, je ne bois ni soda, ni jus de fruits. (on se rassure comme on peut)
Un peu de vin. (Ok, beaucoup avec les copines...)
Je mange au resto pratiquement tous les midis. 
Dans ma cantine, on mange bien, très bien même !
Il fait des sauces de malade que forcément tu sauces avec du pain...
Il fait aussi des desserts maison. 
A chaque fois je me dis que non, pas de dessert aujourd'hui.
Et puis Virginie la serveuse annonce la couleur...
Alors j'ai toujours un peu de place. 
Je me remplis de sucre et de douceurs.
A défaut de me remplir d'amour.
On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a !
Sauf que...
Sauf que j'ai pris du poids 
Ben oui, tu peux pas bouffer comme une cochonne impunément.
A un moment donné ça se voit.
Enfin moi je le vois.
Je fais le poids d'après ma grossesse 
(oh putain la loose !!)
Alors évidemment ya des trucs plus important dans la vie.
Pour ma défense, j'ai entrepris de suivre le programme de freeletics.
Je le suis à la lettre. 
J'ai intégré 3 entraînements par semaine dans mon emploi du temps.
Seulement je dois bien me rendre à l'évidence : ça ne suffit pas.
Le truc qui avait marché après ma grossesse, c'était la nutritionniste.
Je vais devoir m'y résoudre. 
Je déteste les gens qui se plaignent et qui ne font rien pour changer un état de fait.
Soit tu fais quelque chose pour changer ça, soit tu te tais !!
J'aime me dire qu'il y a des solutions à tout problème. 
Donc c'est décidé demain j'appelle une nutritionniste sur Grenoble. 
Bonne semaine.
Et merci à mes 2 lectrices fidèles qui se reconnaîtront.






dimanche 24 janvier 2016

2016 #04

Parler beaucoup.
Marcher beaucoup aussi.
Chanter beaucoup trop pour certains.
Découvrir des endroits insolites de Paris.
Manger. C'est bien de bien manger aussi.
Le bruit.
La foule.
Les ami(e)s.
Boire un peu trop.
Rire.
Se remplir de souvenirs.
Regarder.
Voir les jolies choses.
Prendre des photos.
Marcher encore un peu.
Faire une pause.
Boire un chocolat chaud au fruit de la passion.
Parler encore. Jusqu'à tard.
Prendre le métro.
Croiser le regard de gens.
Écouter des conversations.
Avoir le vent qui fouette le visage entre deux courants d'air.
Passer 48 heures avec mes amies.
Me dire que j'ai de la chance.
Me dire que c'est beau la vie.
Me dire que tout ne va pas forcément bien.
Me dire aussi que tout ne va pas forcément mal.
Me dire que je trouverai des solutions.
Bonne semaine.

dimanche 17 janvier 2016

2016 #03

Hello!
Comment ça va chez vous?
Mon ordi est en train de faire une mise à jour depuis 1 heure... je suis un peu inquiète du temps que cela prend...
Du coup j'écris ce billet depuis mon téléphone portable et je ne sais pas ce que ça va donner. (Ma presque unique lectrice me pardonnera j'espère ;-) ) et du coup il paraît dimanche soir parce que la programmation ne semble pas exister depuis l'appli...
Cette semaine j'ai posté quelques cartes de voeux. Pas beaucoup. Quelques unes aux personnes que j'aime et qui comptent pour moi.
Je crois que j'ai fait plaisir. Et ça me fait plaisir. Un plaisir simple. Juste pour dire qu'on pense aux gens.
Après je crois que ce serait plus utile de le faire n'importe quand dans l'année. Comme ça sans prévenir. Une petite surprise dans la boîte aux lettres.
D'ailleurs je suis en train de réfléchir aux courriers qui vont partir chez celles qui ont embarqué dans cette expérience proposée à la fin de 2015. 5 personnes (en fait 7 pour moi) ont embarqué pour recevoir quelque chose de ma part en 2016.
Alors je cogite...
Et vous? Vous avez envoyé quelque chose à quelqu'un récemment?  Vous recommencerez en 2016?
Je vous souhaite une très belle semaine.

lundi 11 janvier 2016

2016 - #02


Hello !
Comment ça va en ce lundi ?
Ce WE nous étions chez mes parents à la montagne.
Quelque part dans l'Oisans. 
C'est un endroit que j'adore. 
Ce WE, on ne peut pas dire que le beau temps était de la partie.
C'était plutôt pluie et brouillard.
Mais avec un loulou de 5 ans, pas question de rester enfermé
alors qu'il y a de la neige (enfin ce qu'il en restait) dehors.
Pour dire la vérité, je n'avais pas tellement envie de sortir sous la pluie...
Sous la neige encore, ça aurait pu avoir un certain charme... mais là...
J'ai fait l'effort. Pour lui faire plaisir. 
(et aussi un peu pour ma tranquillité j'avoue!)
Et finalement on a passé un super moment tous les deux.
On était trempé. Mais heureux.
On a fait un magnifique Milou des neiges. 
J'ai vraiment profité de ce moment avec mon fils.
A le regarder pelleter, rire que la neige ne tienne pas, à tasser, 
à me demander de l'aider parce que c'était trop dur.
En fait c'était chouette de profiter de cet instant avec lui. 
Du coup, j'ai fait quelques photos, dont celle-ci que j'adore.
On dirait un cosmonaute qui sort de son vaisseau spatiale.
Ambiance film fantastique !
(D'ailleurs il nous a demandé ce soir si un jour on pourra aller voir les extra-terrestres...)
Après ça, on avait bien mérité de rentrer se mettre au chaud.
Surtout que l'intérieur de chez mes parents invite au cocooning !
Je vous mets quelques photos pour vous montrer que je ne raconte pas de bêtises.





Et vous ? 
C'était quoi votre moment préféré ou inattendu du WE ?

Pour bien commencer cette semaine, 
je vous donne ma petite astuce anti-déprime.
Le soir avant de vous endormir,
au lieu de ressasser le stress et les mauvais moments de la journée,
pensez à 3 choses que vous avez appréciées, qui vous ont fait sourire ou rendues heureux.

Bonne semaine à tous. 
A lundi. 

lundi 4 janvier 2016

2016 #01

 

Et voilà, c'est parti, semaine #1
Pour être raccord avec mon mot de 2016 "regarder",
je me suis attachée à regarder autour de moi dans ma maison.
Chez nous, nous adorons les éléphants. 
Ils sont là-haut sur cette étagère qui prend la poussière.
Toute la famille.
Celui en bois a été ramené d'Afrique du sud par mes parents.
Il n'a pas de défense. 
A priori le vendeur a "oublié" de le mettre dans l'emballage...

Ma maison est très souvent en bazar. 
A force, on ne voit plus que ça et plus ces petites choses qui font notre chez nous.
J'ai fait un petit tour et j'ai trouvé plein de jolies petites choses.
Les livres sur ma table de nuit.
Les tout petits jouets que Charlie adore garder (il en a beeeeeeaucoup...)
La guirlande de noël qu'il a faite avec ma maman l'année dernière et qui est restée accrochée à la fenêtre.
Les pots de yaourt en verre que je récupère pour en faire des bougeoirs.
Mon mur de page de scrap.
Le vieux vélo de Charlie, devenu trop petit pour lui.
Les pots de yaourt en verre (oui encore) où je range mes bidules de scrap.
Autant d'objets qui ont une histoire et qui racontent des souvenirs.
Auxquels on ne fait plus vraiment attention.
Aujourd'hui les éléphants m'ont parlés. 
Et c'était chouette.

Et vous ? 
C'est quoi le petit bidule qui vous parle ?
Qui vous rappelle un souvenir ?

Vous pouvez le partager en utilisant le hashtag #52LHM (pour Fifty Two Little Happy Moments).

Je vous souhaite une très belle première semaine de janvier.
Enjoy. 
Et n'oubliez pas de profiter.
Un petit plaisir + un petit plaisir = beaucoup de bonheur.

(photo du magazine #flow)



vendredi 1 janvier 2016

2016 #00

Aujourd'hui j'ai voulu créer un nouveau blog - encore -
Et puis il fallait faire de la mise en page, réfléchir à ce nouvel espace et d'un coup ça m'a gonflé.
Surtout qu'en y réfléchissant, cet espace existe déjà : il est ICI !
Les Beaux Lundis, c'est exactement moi. 
Exactement l'esprit de ce que je veux faire passer. 
Mais peut être un peu différemment d'avant. 
Je voulais faire un blog qui s'appellerait Fifty Two Little Happy Moments.
Il correspondait à l'envie de faire un projet photo en 2016. 
Une photo par semaine (genre le lundi).
Avec un thème ou non suivant l'inspiration.
Et surtout l'envie de partager avec cette photo un petit moment de bonheur.
En 2015 j'ai ouvert un compte instagram. (Emlelundi si vous voulez aller faire un tour)
Et je me suis prise au jeu de la publication de jolies photos. 
Elles racontent un peu ma vie. 
Mes moments de bonheur.
Mes moments d'émerveillement.
Mes découvertes.
Mes levés de soleil.
Mes couchers de soleil.
Cette lumière si différente chaque jour.
Ces moments qui rendent la vie plus belle.
Tout ça raconte mon histoire. 
Un petit bout de moi que j'ai envie de garder pour les souvenirs nostalgiques.
Et de partager. 
Et d'échanger.
Alors évidemment, je me connais. 
Je sais que les résolutions de début d'année ne durent pas.
Il n'empêche que j'ai vraiment envie d'écrire (entre autres choses).
Et comme dirait Ali Edward : SHOW UP !!!
Que je traduirais comme : maintenant bouge toi les fesses et fais ce dont tu as envie (mais donnes toi les moyens !) (oui je lis tout ça dans ces deux petits mots).
En 2016, je me suis inscrite à un atelier de Ali Edwards (justement). 
One Little Word. 
Un petit mot.
Un petit mot qui va me suivre toute l'année.
Entre le scrap et l'écriture.
Entre l'écriture et la découverte de soi.
J'ai choisi le mot " R E G A R D E R "
C'est un mot qui me parle.
Un de nos 5 sens essentiels.
Quelque chose que je voudrais transmettre à mon fils.
Quelque chose que je voudrais faire en mieux chaque jour.
Voilà un peu l'état d'esprit dans lequel je me trouve aujourd'hui, 
en ce premier jour de 2016.
Il va aussi falloir que je refasse ma bannière. (chouette !)
Et puis penser aux WE et aux escapades. 
A la country que je vais danser encore et encore.
Au scrap et aux moments créatifs que je vais partager avec mes amies.
Et à tous les moments de bonheur que l'on vivra tout au long de l'année.
Je vous en souhaite autant.

Et pour commencer cette année en photo, voilà une photo de mon Charlie cet après-midi.
Il m'épate sur son nouveau vélo trop grand pour lui.
Il avance, il pédale, il se met même debout!
Lui qui était si peureux étant plus petit, il prend de plus en plus d'assurance.
Je le regarde grandir tous les jours. 
Et je me dis que le temps passe trop vite.


Merci de m'avoir lu jusqu'ici. Et à lundi ;-)



lundi 2 mars 2015

On se retrouve là-bas?

Alors voilà,
j'avais envie de renouveau.
J'avais envie d'écrire.
Du coup,
vous pouvez me retrouver

Je tiens à dire merci
à toutes les personnes
qui sont passées
par ici,
celles qui me lisent,
celles qui m'ont laissé
un message...
j'espère vous retrouver
là-bas !


jeudi 23 octobre 2014

La liste de mes envies

Comme tout le monde, j'ai plein d'envies.
Des rêves aussi.
Des choses qui me passent par la tête.
Dans le désordre :
J'ai envie de faire de belles photos.
Pour me refabriquer les souvenirs volés.
Même si au fond les souvenirs restent gravés.
Les photos, ce sont de petites bulles de mémoire et d'émotion.
Je ne rendrai jamais à mon fils l'unique photo de lui et de son grand-père
(même si à 4 ans, il affirme que c'est possible de le remettre dans l'ordinateur)
Mais je voudrais qu'il puisse avoir d'autres souvenirs.
J'ai envie de me fabriquer des vêtements. 
J'ai envie de perdre du poids.
J'ai envie de partir en Irlande avec mes hommes. 
Aller voir le Connemara.
J'ai envie d'une croisière en péniche
avec la famille ou les copains.
J'ai envie que ma maison soit moins souvent en bordel
J'ai envie de scrapper plus souvent
pour garder les souvenirs sur du papier
et pas dans des fichiers numériques impalpables
J'ai envie d'être mieux organisée dans mon travail
(ça devrait prendre forme, je fais ce qu'il faut pour)
J'ai envie de moment simple devant un feu de cheminée
(ça devrait être bon dès ce samedi !)
J'ai envie d'entendre rire Charlie encore et encore
qu'on fasse les fous ou les ours sur le grand lit,
et qu'il soit heureux
J'ai envie de prendre soin de moi
J'ai envie de passer des moments avec mes ami(e)s et ma famille
J'ai envie de dire ce que je pense
J'ai envie de danser
J'ai envie de m'émerveiller
...
Cette liste non exhaustive
mérite d'être consultée et complétée par moi-même
aussi souvent que possible !
Bonne journée aux lecteur(rice)s qui se sont perdu(e)s par ici.



mercredi 17 septembre 2014

AHAH

Trop drôle l'article précédent.
Ma fierté est d'avoir tenu toute la journée.

Nous sommes le 17 septembre,
et cet exploit de juillet
n'a pas été réitéré depuis.

Toujours une bonne excuse.

D'ailleurs pardon,
mais un carreau de chocolat noir à l'orange
m'appelle.
(Le pire c'est que c'est vrai 
et que je suis en train de le manger
à l'instant même où j'écris ces mots)

On dit toujours qu'il faut se fixer
un objectif à la fois.
Moi j'ai tendance à faire
douze mille choses en même temps...

Et pour dire la vérité,
manger du sucre me rassure.
Je ne pourrai rien avaler du dîner
parce que je suis angoissée
mais m'enfiler des fraises tadada
(comme dit mon fils)
avant d'aller au lit
alors que je me suis brossée les dents,
me procure une sensation
que rien d'autre ne saurait remplacer.

Ah si,
je pourrais manger des framboises.
J'adore les framboises.
Mais c'est compliqué à trouver en toutes saisons.
Alors j'achète des paquets
de framboises surgelées chez Picard.
J'en sors directement du congèl'
et je les laisse fondre dans ma bouche.
Le froid et ce petit goût acidulé,
c'est un délice !

...

En fait je parle de bouffe,
mais c'est pour ne pas parler d'autre chose.

Et en ce moment,
j'en ai gros
comme ils disent dans Kaamelot.

J'ai accumulé.
Je me tais.
Et je rumine beaucoup.

Je dis toujours
"tant qu'on est pas malade..."
mais au bout d'un moment,
même si on est pas malade,
on en a un peu ras le c*l
quand même.

Et c'est maintenant.

Je déteste les gens qui se plaignent
pour tout, pour rien.
J'ai d'ailleurs plutôt tendance
à voir le verre à moitié plein,
et la vie du bon côté.
Alors du coup en ce moment,
je ne m'apprécie pas beaucoup.
J'ai l'impression d'être une pleureuse.
Je dors très mal.
J'ai lancé une bouée
mais elle m'est revenue dans la gueule.
C'est vrai qu'on a chacun ses soucis.
Et prendre soin des autres
c'est parfois compliqué.
Enfin c'est pas moi qui le dit...

Je vais donc ravaler
ma petite susceptibilité.
Et avancer.

Et danser aussi.
ça fait du bien de danser.

Et manger du chocolat.




jeudi 31 juillet 2014

Sugarfree

Les Beaux Lundis, c'est un peu de moi.
Moi qui adore les lundis.
52 occasions de recommencer quelque chose.
Mais en vérité chaque jour est l'occasion de commencer quelque chose.
Chaque jour est une opportunité.
Aujourd'hui, c'est jeudi.
Je tente une expérience.
J'ai lu sur blog
(que je ne retrouve pas et ça m'énerve)
que le sucre était une drogue.
En fait je le savais.
Je suis complètement accro...
Ce n'est même plus de la gourmandise.
Il me faut ma dose.
Je n'y pense pas,
et puis d'un coup cela s'immisce
dans un coin de ma tête.
ça ne me lâche plus.
Alors je cherche
(en même temps au bureau, pas besoin de chercher beaucoup ^^)
et souvent je trouve :
kinder bueno (miam)
mignonnette de chocolat à l'orange (slurp)
granola (ce petit sablé... hmmmm)
croissant de lune (t'as commencé le paquet et hop, il est déjà terminé...)
madeleines de Commercy (les seules, les vraies)
bonbon haribo (comme les chips, tu mets le nez dedans, c'est fini)
chouchous (voir commentaire ci-dessus)
le saint genix de la boulangerie (une tuerie celui-là !)
...
et j'en oublie.

Aujourd'hui donc, je tente une expérience.
Car dans ce fameux blog,
il était justement dit que comme pour toutes drogues,
un sevrage était nécessaire.
Et ce sevrage passe par l'instauration
d'une journée sans sucre par semaine.
J'ai lu ça hier ou avant hier, je ne sais plus.
L'idée a fait son chemin dans ma tête.
Et j'ai décidé que ce jour était aujourd'hui.

Il faut savoir qu'étant adepte de la procrastination,
j'ai souvent tendance à remettre les choses à plus tard.

Sauf que là,
ça tourne dans ma tête depuis un moment.
Avant même de trouver ce blog.
ça fait un an que je me nourris principalement de sucre.
Et il va sans dire que mon alimentation
est parfaitement équilibrée.
Pizza - frite - viande avec de la sauce - Mc Do
l'italien pas loin du bureau qui fait des pâtes 4 fromages qui déchirent
Sans oublier les desserts qui vont bien
tiramisu - tartes - cônes et autres glaces en tout genre.

Les fruits et légumes - les quoi ?
oui, tu sais,
les fruits et légumes quoi ! 
les trucs colorés qui poussent dans des arbres ou dans la terre,
sont présents dans ma vie avec parcimonie.

Il est 16h42.
Jusque là j'ai tenu bon.
Je ne sais même pas trop si j'ai faim.
Parce que mon réflexe, c'était de manger du sucre
dès que mon cerveau me disait : MAAAAANGE DU SUUUUUCRE

Sur le bureau d'à côté,
il y a 3 minis doonies qui sont posés.
Il faisait partie d'un lot de 12.
J'en ai mangé 8 hier.
(si on fait le compte, il en manque un...)
...
Et nan, je n'ai pas TOUT mangé.
Enfin bref, ils sont là tous les 3 à me narguer.
Et moi je les ignore.
Trop forte la fille.
AHAH

Je rigole aussi parce qu'en plus de la procrastination,
j'ai un autre défaut.
J'ai du mal à tenir mes résolutions.
Souvent ça commence le lundi matin.
A 12h15, c'est déjà fini,
il faudra revenir en prochaine semaine.

Enfin voilà quoi.
Parfois je me dis que j'ai un problème.
Mais en fait, c'est peut-être juste une question de volonté.
Je le sais,
j'ai déjà réussi à me désintoxiquer.
Mais j'ai replongé, inexorablement.

C'est pas tellement que j'ai envie de maigrir.
Je me sens bien dans ma tête
et j'ai accepté le fait que la taille 38 ne sera jamais pour moi.
J'ai envie de me sentir bien à l'intérieur de moi.
Pour l'instant j'ai juste l'impression de me remplir
de mauvaises choses.
Un peu comme la clope.
On sait tous que fumer c'est mal.
Mais on le fait quand même.
Là maintenant, j'ai envie d'arrêter.
De me faire plaisir, mais en mieux.
C'est ça l'idée.
Manger mieux pour me sentir mieux.

On verra bien.
Je me dis que l'écrire me donne une "obligation" envers moi-même.
Genre t'as commencé ma cocotte, maintenant faut continuer !!

Je ne sais pas qui lira ces lignes
mais si vous êtes allé au bout,
merci.